Les Jeunes Socialistes d'Asnières

Intervention de Bryan Defer au Conseil municipal pour saluer la mission locale qui s’inscrit dans le dispositif Garantie Jeunes

0 commentaire Le par

LogoGarantieJeune-150dpi

 

Dans un contexte national et européen alarmant où le chômage des jeunes reste préoccupant et dépasse les 20% depuis plus de 7 ans, plus d’1 million de jeunes, en France, âgés de 18 à 25 ans ne sont ni en emploi, ni en études, ni en formation et subissent ainsi une grande précarité tant financière que sociale.

 

Les Jeunes d’Asnières ne sont évidemment pas épargnés par cette crise de l’emploi et nous considérons que la lutte contre le chômage des jeunes doit constituer une priorité de la municipalité et ce bien loin des questions partisanes. Néanmoins, l’opposition sera particulièrement vigilante afin que l’action en faveur de la jeunesse asniéroise soit donc une vraie priorité durant les 5 prochaines années.

 

C’est pourquoi, je note avec une grande satisfaction le fait que la Mission locale d’Asnières s’inscrivent à partir du 1er septembre dans le dispositif Garantie jeunes qui vise à accompagner les jeunes les plus vulnérables pour les aider à rebondir et à s’insérer.

 

Il est nécessaire de rappeler que ce dispositif lancé par le gouvernement fait suite à la volonté de François Hollande de faire en sorte que les jeunes vivent mieux en 2017 qu’en 2012.

 

Je dois donc avouer que je suis surpris et salue votre changement d’opinion sur ce dispositif alors même que plusieurs membres de votre famille politique n’ont cessé de le critiquer en le présentant je cite comme une « prime glandouille » ou comme un moyen « d’enfermer la jeunesse dans l’assistanat sans lui offrir de réels débouchés ».

 

Face à cela, il convient d’apporter quelques précisions. Bien loin d’un supposé « assistanat », la Garantie jeunes implique une démarche dynamique entre le jeune et les pouvoirs publics, reposant sur le principe du « donnant-donnant » pour favoriser son retour à l’autonomie.

 

En effet, contre l’octroi d’une allocation, ces jeunes de 18-25 ans en grande précarité et les plus éloignés de l’emploi, suivent un parcours intensif d’accès à l’emploi et à la formation pendant une durée d’un an.

Au delà de l’aspect professionnel, la Garantie jeunes permet de resociabiliser des jeunes qui peuvent se sentir isolés.

Aux vues des différentes expériences sur d’autres territoires, on constate que le bilan est plus que positif et nous souhaitons ce même succès pour les jeunes de notre ville qui bénéficieront de la garantie jeunes.

 

L’ensemble des élus socialistes s’associent à moi pour saluer la mission locale dont le rôle et l’action sont prépondérants. Nous lui réaffirmons tout notre soutien dans sa mission d’orientation et d’accompagnement des jeunes asniérois vers un emploi durable ou une formation.

Ainsi, vous le comprendrez, nous voterons pour l’attribution de la subvention à la mission locale.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Sur le même thème, lire aussi :

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :