Les Jeunes Socialistes d'Asnières

Une élue d’Asnières « retweete » Marine Le Pen : Twitter ou le royaume des idées assumées

0 commentaire Le par

jadot

 

A Asnières, les semaines passent mais finissent toujours par se ressembler. Surtout depuis que la fine équipe de Manuel a pris à bras le corps ce qui constitue l’enjeu majeur de la politique actuelle : la communication.

Dans notre chère commune, la fine équipe a un véritable talent. Non contente d’utiliser les fonds des contribuables pour payer un journal municipal devenu un objet de propagande, elle a décidé d’exposer ses idées ici et là.
Pas celles que vous trouverez sur les tracts du dimanche matin, ni celles que l’on vous présentera un jour de vote, mais ses idées qui s’immiscent dans les têtes et qui créent le malaise.

 

Après les insultes proférées à l’encontre d’une opposante par le compte officiel de la mairie (après un supposé piratage), voici un nouvel épisode fort glorieux dans la vie politique de notre commune. L’adjointe à la famille et à la petite enfance, Mme Caroline Carmantrand, a retweeté une « pensée » de Mme Le Pen.

Nous ne referons pas ici le discours de diabolisation de ce qu’a été et de ce qu’est encore aujourd’hui le Front National. Oui, comme le dit si bien Thomas Lam, chacun est libre de ses idées et de ses opinions. Cependant, une élue républicaine ne peut pas se faire l’étendard de quelques propos que peut tenir un tel parti sans créer une confusion entre ce que dit être la majorité municipale et les idées auxquelles certains de ses membres semblent adhéré.

 

Les Jeunes Socialistes d’Asnières demandent donc des éclaircissements à la mairie sur les propos relayés par cette élue. Si la mairie soutient cette démarche, elle devra alors assumer et afficher devant les Asniérois les sensibilités qui composent la majorité municipale… y compris celle du Front National.

 

Afin d’éviter tout sectarisme, nous vous invitons à lire cet article du Figaro…
http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/couacs/2014/11/20/25005-20141120ARTFIG00179-asnieres-une-adjointe-au-maire-seme-le-trouble-en-retweetant-marine-le-pen.php

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Sur le même thème, lire aussi :

Les Jeunes Socialistes expriment leur totale opposition à la signature du CETA, traité de libre-échange entre le Canada et l’Union Européenne, examiné aujourd’hui au Parlement Européen avant d’être renvoyé devant
Le par
Le 23 décembre 2015, le Premier Ministre a annoncé que la réforme constitutionnelle contiendra la déchéance de nationalité pour tous les binationaux condamnés définitivement pour terrorisme.
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :