Les Jeunes Socialistes d'Asnières

Face au discours ambiant, réhabilitons l’impôt

0 commentaire Le par

6671052-pour-70-des-francais-la-reforme-fiscale-s-annonce-inefficace

Depuis quelques années, la droite puis aujourd’hui le Premier Ministre Manuel Valls remettent en cause l’impôt à travers différentes interventions. S’il est vrai que notre système fiscal est devenu illisible, cela ne signifie pas pour autant que nous devons dénigrer l’impôt.

En effet, le 17 septembre 2014, Manuel Valls annonçait que les français avaient un « haut le cœur fiscal » et proposait ainsi de supprimer la première tranche d’impôt sur le revenu. Cette proposition est malheureusement une fausse bonne idée et donne un très mauvais signal aux citoyens.

 

D’abord, en tant que socialistes, il est de notre devoir de réhabiliter l’impôt. Il est de notre devoir de rappeler les finalités de l’impôt.

L’impôt est l’acte citoyen par excellence. Pilier de la démocratie, il est la contribution de chacun à l’effort collectif. Il est la condition de la solidarité nationale. Il doit être progressif, car notre modèle social repose sur ce principe de redistribution. Plutôt que de supprimer une tranche de l’impôt sur le revenu, rendons l’impôt sur le revenu beaucoup plus juste et ajoutons de nouvelles tranches afin de favoriser cette progressivité de l’impôt sur le revenu.

Il est urgent de retrouver ce qui fonde l’adhésion à l’impôt, pour nous permettre de financer nos priorités : les services publics, la solidarité, l’accès à l’emploi, la transition énergétique, l’éducation et la formation, les investissements d’avenir, le système de santé, les transports, le logement..

 

Nous ne pouvons continuer à faire diminuer le nombre de contributeurs à l’impôt sur le revenu: c’est conforter l’idée que l’effort n’est pas partagé par tous. Aujourd’hui, moins de 50% des Français paie l’impôt sur le revenu, qui est pourtant notre seul impôt progressif.

Dans une période où nous devons restaurer la confiance dans l’impôt, nous allons accentuer les clivages entre les ménages qui paient l’impôt sur le revenu et ceux qui ne les paient pas…

 

Il est donc grand temps de mettre en œuvre une réforme fiscale de grande ampleur afin de remettre notre pays sur pied.

Menons ce combat pour une fiscalité plus juste sur l’ensemble des revenus et plus lisible. La fusion de l’impôt sur le revenu et de la CSG est nécessaire. Mais l’étape préalable, c’est le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. Ce prélèvement à la source sera bien plus simple pour le contribuable, il mettra fin au décalage d’imposition qui pénalise les foyers, en majorité les plus modestes, confrontés à une baisse de revenus.

Face aux discours ambiants entretenus par l’ancienne majorité de droite puis par le gouvernement actuel, il est impératif de réhabiliter l’impôt.

 

Les Jeunes socialistes d’Asnières appellent le gouvernement de Manuel Valls à procéder à une réforme fiscale d’ampleur et ambitieuse pour la France ! Ne soyons plus timide, menons ce projet ambitieux.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Sur le même thème, lire aussi :

Les Jeunes Socialistes expriment leur totale opposition à la signature du CETA, traité de libre-échange entre le Canada et l’Union Européenne, examiné aujourd’hui au Parlement Européen avant d’être renvoyé devant
Le par
Le 23 décembre 2015, le Premier Ministre a annoncé que la réforme constitutionnelle contiendra la déchéance de nationalité pour tous les binationaux condamnés définitivement pour terrorisme.
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :